Accueil > Le Rebirth

Le rebirth, le rebirthing, la Respiration Consciente,
de quoi s’agit-il ?

C’est un outil à colo­ra­tion mul­ti­ple, il revêt autant de formes qu’il y a de pra­ti­ciens et de pra­ti­quants.
C’est un « tra­vail » sur soi (dans un sens de « trans­for­ma­tion »),
dans le corps par le souf­fle,
dans la psyché par le verbe, avec les mots et les émotions.


C’est une pra­ti­que de res­pi­ra­tion spé­ci­fi­que, à la fois douce et puis­sante, qui sti­mule l’être sur dif­fé­rents plans, phy­si­que, psy­chi­que, spi­ri­tuel…

Cette forme de res­pi­ra­tion trouve sa source en Inde, dans des pra­ti­ques de yoga auprès duquel l’amé­ri­cain Leonard Orr, le « créa­teur » du « rebir­thing », ira s’ini­tier.
Après de mul­ti­ples expé­rien­ces sur lui-même dans les années 60, Leonard Orr appro­fon­dit ses recher­ches avec d’autres per­son­nes, élabore la tech­ni­que du « rebir­thing » en 74 et fonde « l’orga­ni­sa­tion Renaissance inter­na­tio­nale » en 1979 où vien­dront se former des mil­liers de pra­ti­ciens dont Patrice ELLEQUAIN et Béatriz SANTOS, tous deux fon­da­teurs de l’école O.S.E. (Organisation de Séminaires d’Évolution) à Paris, en 1990 et auprès de qui je me suis moi-même formée.


L’uti­li­sa­tion du souf­fle pour oxy­gé­ner le corps de façon plus intense favo­rise entre autre :

  • le nettoyage des cellules
  • la circulation des énergies
  • la libération d’émotions refoulées
  • l’émergence de souvenirs enfouis
  • l’élargissement des champs de conscience

Ce fai­sant, notre poten­tiel créa­tif se déve­loppe, notre confiance en soi et en la vie s’ins­talle.


C’est un outil de connais­sance de soi, un voyage dans l’inconnu de soi-même :
Au fil des séan­ces, les prises de cons­cience sur­vien­nent, révé­lant les pen­sées limi­tant notre liberté d’agir et d’être au monde, et les ten­sions cor­po­rel­les mobi­li­sant notre énergie.


C’est aussi une phi­lo­so­phie de vie

Expérimenter que notre obser­va­tion est orien­tée par nos pen­sées, que la réa­lité est créée par nos pen­sées et non l’inverse : si je modi­fie mes croyan­ces, mon regard sur le monde, je cons­tate que c’est non seu­le­ment ma vision du monde qui change, mais le monde lui-même, puisqu’il y a inte­rac­tion per­ma­nente avec tout l’exis­tant.

Se placer en tant qu’acteur de son quo­ti­dien, créa­teur de sa vie : je ne réagis plus en fonc­tion de l’exté­rieur, mais j’agis dans l’écoute et le res­pect de moi-même et de l’autre.

Présentation rebirth par Christine Delafoulhouze Toulouse Midi-pyrénées
“Le dit de Soi”
06 29 44 83 20
© 2018 Rebirth 31 (Haute-Garonne) : Conception Christelle Bouvet - Illustration : Stuki San - Intégration développement l.greatti@webydev.org